Confiance en soi, ou comment vaincre l’auto-hypnose négative



Connaissez-vous l’auto-hypnose négative ? Non ? Pourtant vous la pratiquez très bien toute la journée sans même vous en rendre compte. « Je suis moche », « je suis grosse », « je suis nul », « je suis un incapable », « je n’y arriverai jamais », « je n’ai pas de chance », « les autres sont meilleurs que moi ».

Vous vous reconnaissez dans ces petites phrases anodines qu’on prononce dans sa tête sans même y prêter attention ?

D’où nous vient cette fâcheuse habitude de se dévaloriser en permanence ?

A l’origine il y a les petites réflexions « inoffensives » de nos parents, de nos professeurs, de nos frères et soeurs, et de nos chers, soi-disant, amis. « Dis-donc, t’aurais pas un peu grossi? », « Je n’ai jamais eu d’élève aussi nul que vous », « Mon pauvre enfant, tu n’arriveras jamais à rien », etc.

Pourtant, vous êtes arrivé sur terre, confiant, plein de vie, et d’envie de découvrir ce monde merveilleux. Et puis, vous n’avez pas fait les choses comme « il faut », ou ce qu’on attendait de vous. Trop audacieux, pas assez docile, vous avez voulu essayer des choses, choisir vos propres chemins, mais voilà, les adultes avaient d’autres projets pour vous ou pire, ils avaient peur pour vous.

Entre les parents qui projettent leurs frustrations, les professeurs qui voudraient des classes parfaites avec des élèves qui comprennent tout sans qu’on leur explique, les camarades de classe, et plus tard les collègues, qui insultent pour amuser la galerie.

Les intentions de toutes ces personnes sont multiples : vous protéger d’une éventuelle déception, vous pousser à réussir, vous montrer leur supériorité, vous rendre jaloux, vous dénigrer, ou simplement faire rire les autres au détriment de vous. Peu importe leur motivation, ils ont réussi à vous atteindre, à vous décourager d’essayer et à ébranler vos croyances.

Le monde est-il si inoffensif, se demande l’enfant qu’on gronde, qu’on rabroue, ou qu’on dévalorise. Alors au bout d’un moment, l’enfant apprend. Et vous aussi, vous avez appris, qu’il valait mieux ne pas se rebeller, sous peine de souffrir encore plus, et vous avez commencé à croire ce qu’on vous disait. « C’est vrai, après tout, je ne suis peut-être pas si intelligent que ça » ou « Les autres ont raison, je ne suis pas très belle, j’ai des grosses cuisses, j’ai le nez de travers… ».

En grandissant, n’ayant plus les adultes pour vous rappeler à quel point  vous étiez incapable, imparfait et insignifiant, vous vous êtes mis à vous le répéter vous-même, plusieurs fois par jour. Et ça a marché ! Regardez-le résultat.

Toutes ces critiques, vous y croyez, sans même plus vous poser de questions. Sans vous demander si vous êtes à l’origine de ces croyances ou bien si vous les avez acceptées comme vraies sans réfléchir.

C’est comme si on vous demandait de croire tout ce que les médias vous racontent. Quand vous entendez les 80 000 pensées qui fusent dans votre tête par jour (si, si, je vous assure !) vous arrivez à faire le tri, entre les informations vraies et les fausses ? Celles qui vous sont utiles et les autres ? Pas sûr.

Retrouver sa confiance et définir ses propres valeurs

L’hypnose, en agissant sur notre esprit, influence positivement notre identité, nos croyances, nos valeurs, nos capacités, notre comportement et notre environnement. Elle permet de retrouver le sens profond de notre vie, et de s’accorder la confiance qu’on a perdu avec le doute.

Prenez soin de choisir les croyances que vous entretenez, soyez indulgent avec vous-même, aimez-vous tel que vous êtes, utilisez des mots positifs pour décrire les situations (l’Inconscient ne comprend pas la négation, alors préférez « ce n’est pas facile » à « c’est difficile ».), dîtes ce que vous aimez chez les autres et pas ce qui vous déplaît.

Quand vous racontez vos dernières vacances, votre dernière soirée, entre amis, au restaurant, au théâtre ou en famille, retenez ce qui vous a procuré du plaisir, pas le reste.

Petit à petit votre Inconscient apprendra à remplacer le négatif par du positif, par de l’utile pour vous et pour votre entourage. Ça ne vous coûte rien d’essayer, à moins que vous ne teniez particulièrement à votre mauvaise humeur et aux insultes que vous vous proférez à longueur de journée. A vous de voir !

je m’appelle Julien Méglinky  et je suis hypnothérapeute à Chartres. Je vous accompagne en toute bienveillance dans vos objectifs de changement,  en vous permettant de prendre conscience de vos ressources, de vos forces, de lever vos freins en travaillant sur vos croyances limitantes.

J’utilise à cet effet différentes techniques adaptées à chacun des cas : hypnose ericksonienne, P.N.L. (programmation neuro-linguistique)

 

 

Cabinet d’Hypnothérapie et de Thérapies Brèves

61 boulevard Charles Péguy 28000 Chartres

je vous reçois à mon cabinet sur rendez-vous.

06 42 85 68 57

https://hypnotherapeute-chartres.fr

Un commentaire sur “Confiance en soi, ou comment vaincre l’auto-hypnose négative

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :